0 0
Far aux pruneaux

Partager sur les réseaux sociaux

Ou copier et partager cette adresse :

Ingrédients

Ajuster le nombre de personnes
120 grammes Farine
100 grammes Sucre
1/2 L ou 500 grammes Lait
300 grammes Pruneaux dénoyautés à faire tremper 1 heure avant dans de l'eau chaude + thé ou rhum
4 Oeuf(s)
1 pincée de Sel
1 Sachet de thé ou 1 cuillière à soupe de Rhum
20 grammes Beurre pour le moule

Far aux pruneaux

La spécialité bretonne par excellence : délicieuse et facile à faire !

  • 55
  • Personnes 8
  • Facile

Ingrédients

Comment faire ?

Partager

Le Far aux pruneaux est un classique breton ! Kenavo à tous nos lecteurs bretons. Avec une texture proche du flan, ce gâteau traditionnel est très facile à réaliser et est absolument délicieux.
De plus, le far aux pruneaux est encore meilleur pour toutes personnes souffrant de problèmes de transit. En effet, le pruneau est connu pour ses qualités laxatives. Et, en plus de vous aider, il vous régalera, alors allons-y gaiement !
Cependant, nous nous concentrerons sur le côté gourmand de la recette.

Le far aux pruneaux ou far breton est l’une des rares spécialités bretonnes à ne pas contenir de beurre (mis à part celui que l’on utilise pour beurrer le plat). C’est donc un gâteau limité en matières grasses, vous pouvez en manger sans trop craindre pour votre ligne (en restant raisonnable).
Pour les personnes intolérantes au lactose, vous pouvez utiliser du lait d’amandes pour cette recette.

Les trucs à savoir pour réussir à tous les coups !

Premièrement, rassurez-vous, ce gâteau est extrêmement simple à faire. Le seul risque : les grumeaux ! Et encore… Aujourd’hui, il est très simple de s’en débarrasser grâce à un mixeur plongeant (acheter ici.) ou grâce à un blendeur (acheter ici).
Les mixeurs conseillés :

Ensuite, pour avoir des pruneaux bien moelleux, il faut les faire tremper, au moins une heure, dans de l’eau chaude. Ensuite, vous rajouterez soit un bouchon de rhum, soit un sachet de thé afin d’enrichir vos fruits d’une saveur supplémentaire.

Une cuisson sans stress : le far aux pruneaux est assez long à cuire : 50 minutes à 180°C. Pour éviter les variations de couleur sur le gâteau, tournez-le d’un quart régulièrement.
Pour démouler le far aux pruneaux ou far breton, il est préférable de la faire quand il est encore tiède. Les pruneaux qui touchent le fond du moule ont tendance à coller, surtout dans un moule métallique. Pour éviter ce désagrément, je vous conseille ce moule métallique avec revêtement téflon, ou utiliser un moule rond en silicone

Les moules conseillés :

Etapes

1
Fait

Sortir tous les ingrédients et préchauffer le four à 180°C.

2
Fait
60 mm

Mettre les pruneaux à tremper

Mettre les pruneaux dans un plat et recouvrir à niveau d'eau bouillante. Ajouter un sachet de thé (noir de préférence), ou une ou deux cuillère à soupe de Rhum. Laisser 1 h.

3
Fait
5 mm

Préparer la pâte

Dans un cul de poule, mettre la farine, puis le sucre. Ensuite, insérer les œufs, et le sel. Ajouter le lait. Et mélanger pour obtenir une pâte sans grumeaux. La pâte sera très liquide, ne vous inquiétez pas : c'est normal !
Si vous avez fait des grumeaux, pas de panique, sortez votre mixeur plongeant.

4
Fait
2 mm

Beurrer et garnir le moule

Premiérement, beurrer votre moule. Ensuite, disposer les pruneaux de manière homogène. Puis, recouvrir de pâte. Vous pouvez monter haut dans le moule, le far aux pruneaux ne gonfle quasiment pas.

5
Fait
50 mm

Faire cuire le gâteau

Une fois le four à bonne température, enfournez le far aux pruneaux. Surveillez la cuisson et la coloration, au besoin tournez régulièrement le gâteau. La lame du couteau doit ressortir propre en fin de cuisson. Une fois tiède, démoulez le gâteau.

Guillaume

précédent
Velouté de courgette au Boursin
suivant
Pâte de coings ou pâte de fruits aux coings
précédent
Velouté de courgette au Boursin
suivant
Pâte de coings ou pâte de fruits aux coings

Ajouter votre commentaire