0 0
Pâte de coings ou pâte de fruits aux coings

Partager sur les réseaux sociaux

Ou copier et partager cette adresse :

Ingrédients

Ajuster le nombre de personnes
1 kg de coings
1 kg de Sucre
1 gousse de Vanille en fonction des goûts

Pâte de coings ou pâte de fruits aux coings

Un délice au bon goût d'automne ! Soyez originaux et faites découvrir ce délice à vos proches...

  • 60
  • Personnes 8
  • Intermédiaire

Ingrédients

Comment faire ?

Partager

L’occasion est idéale pour réaliser de la pâte de coings (ou pâte de fruits aux coings). L’automne avance doucement et le moment de cueillir les coings ne va pas tarder. Habituellement, on cueille ce délicieux fruit lorsqu’il est couvert d’un léger duvet et le plus tard possible à la fin de l’automne. Aussi, le duvet du fruit doit s’enlever par un simple frottement de vos doigts.
Ce délicieux fruit ne se garde que très peu. On peut compter les conserver un mois en clayette, dans un endroit frais et aéré. Et il est donc indispensable d’en faire de la pâte de fruits aux coings ! C’est super bon et très original !

La pâte de fruits se conserve facilement 2 mois (voir 3) si vous la stockez dans une boite en fer à l’abri de l’humidité. Ou au réfrigérateur, même si je suis moins fan, car le sucre fond au contact de l’humidité et les pâtes de fruits rendront un peu d’eau.
Sinon, vous pouvez utiliser le coing pour en faire de la confiture, ou de la gelée. (Si vous n’êtes pas trop gourmand, vous pouvez les garder des années). Quoiqu’il arrive le coing ne se consomme que cuit.
Et aussi surprenant que ça puisse paraître, il est parfait pour accompagner du gibier.

Si vous voulez congeler des coings, il faut absolument les éplucher, les épépiner, les couper et les faire blanchir avant.
Donc, il est préférable de faire de la pâte de fruits aux coings pendant la saison car nous allons utiliser la peau, et les pépins.
En effet, la peau et les pépins sont très riches en pectine. La pectine est un gélifiant naturel qui nous permettra d’obtenir la consistance souhaitée. Si vous utilisez des fruits congelés, il faut se procurer de la pectine. Ou rajouter le jus d’un citron pour 3 kg de fruits.

Pour réaliser la recette, il faut impérativement avoir un thermomètre. Si vous faîtes peu de cuisine et encore moins de pâtisserie, ce modèle est parfait. Cependant, si vous cuisinez beaucoup, et notamment des viandes, je vous conseille ce thermomètre. C’est celui que j’utilise et je ne regrette pas mon investissement, quatre ans plus tard.
Dans l’idéal, il faut aussi un cadre à pâtisserie, mais si vous n’en avez pas utilisez un plat rectangulaire.

Le matériel nécessaire est donc :

Allons-y, c’est parti pour la recette !

Etapes

1
Fait
10

Préparation des fruits

Laver et éplucher les coings, ôter le cœur mais conserver les déchets. Couper les fruits en morceaux.

2
Fait
30 minutes

Cuisson des coings

Dans une grande casserole, mettez vos morceaux de coings, recouvrir d'eau. A l'aide d'un chinois (ou de filtre à café propre, ou de sachet de thé à garnir), mettez à infuser dans l'eau de cuisson la peau et les coeurs des fruits. Riches en pectine, ces éléments aideront à gelifier la pâte de fruits aux coings. A la fin de cuisson, vous devez pouvoir planter la pointe d'un couteau sans difficultés dans les fruits. Jeter les déchets et égouttez les fruits.

3
Fait
10

Réaliser de la purée de coings

A l'aide d'un presse purée ou d'un mixeur, réaliser de la purée de coings. Peser-la à l'aide d'une balance. Et, ajouter le même poids en sucre que ce que vous avez en fruits. 1 kg de fruit = 1 kg de sucre

4
Fait
45

Cuisson

A feu doux, sans cesser de remuer, faites monter le mélange obtenu jusqu'à 107°. Il est normal que la couleur fonce beaucoup, pas d'inquiétudes. La montée en température se fait par palier, attention à ne pas vous arrêtez à 104°C (qui est l'un des palier).

5
Fait

Couler la pâte de fruits aux coings

Sur une feuille en silicone ou silpat ou sur une feuille de papier sulfurisé, couler la pâte obtenue (encore assez liquide) dans le cadre à pâtisserie. Laisser sécher pendant une semaine. Et, chaque jour, retourner la pâte. Au bout de la semaine, couper à la taille voulu les pâtes de fruits aux coings, et rouler dans le sucre, pour une meilleure conservation. Conserver ou régalez-vous !

Guillaume

précédent
Far aux pruneaux
suivant
Velouté de carottes du jardin
précédent
Far aux pruneaux
suivant
Velouté de carottes du jardin

Un commentaire Masquer les commentaires

Ajouter votre commentaire